Abstract

Les séances bilingues en immersion réciproque représentent une activité didactique innovante à travers laquelle deux groupes linguistiques et culturels – dans notre cas francophone et roumanophone – sont mis en contact, sous la coordination de deux enseignants. Les critères de sélection des groupes ont été l’appartenance à la même faculté – la Médecine dentaire – et à la même année d’études – la première. Récemment expérimentée à l’Université de Médecine et Pharmacie Iuliu Haţieganu, cette activité s’est déroulée sous la forme des cours en classe, dans des conditions différentes d’un cours habituel de langue. L’analyse menée dans cet article se penche sur les particularités de ces cours et sur les facteurs qui ont contribué à la réussite de cette démarche: le public cible, le temps et l’espace assignés aux cours, le matériel didactique proposé aux apprenants, la structure d’une séance. Les résultats obtenus grâce aux séances bilingues en immersion réciproque visent l’ouverture vers la culture de l’autre, le progrès linguistique, l’épanouissement personnel des apprenants. Au niveau de l’établissement, cette activité a jeté les bases du fonctionnement efficace d’un groupe interculturel et plurilingue, doué de sa propre dynamique.

Keywords

Séances bilingues en immersion réciproque, groupe linguistique, différences culturelles, rôle de l’enseignant